Renoncement aux soins : la faible densité médicale est un facteur aggravant pour les personnes pauvres

09.10.2021
L'étude menée en 2017 par la DREES souligne que renoncer à des soins est souvent la conséquence de l’imbrication de multiples facteurs. L’objectif de l'étude est d’isoler les déterminants individuels et contextuels du renoncement aux soins. Plus précisément, mesurer l’impact de la pauvreté et des difficultés d’accessibilité géographique aux soins et repérer un éventuel effet cumulatif.
Accès aux droits et aux soins
Inégalités sociales ou territoriales de santé