Enquête sur les violences sexuelles et sexistes dans l'enseignement supérieur

15.10.2020
Rapport publié en octobre 2020 qui révèle qu'une étudiante sur 20 dit avoir a été victime de viol, une sur 10 de violence sexuelle. Ces violences sont attribuées notamment à “l’effet de groupe” ou à l’alcool.
Violences sexuelles et sexistes
Femmes
18-25 ans

L’effet de groupe (20%), l’impunité (18%), la consommation excessive d’alcool (18%) et le manque d’éducation des étudiants (18%) sont les causes de violence les plus souvent énoncées dans le questionnaire.

Ces violences sont principalement le fait d’étudiants. “Il s’agit donc souvent du cercle d’amis proches et de personnes connues de la victime”, souligne le rapport.