Politiques franciliennes et locales en lien avec la participation des habitants-usagers-citoyens

10.02.2020
La participation est prise en compte dans les politiques franciliennes, et notamment dans le Projet Régional de Santé. Elle devient une commande institutionnelle à inscrire dans les projets et les interventions. Même si la santé n'est pas une compétence des communes, les politiques de la ville et les élus locaux sont impliqués sur cette question et développent des stratégies participatives.
Inégalités sociales ou territoriales de santé
Participation des habitants-usagers-citoyens
Politiques de santé
Politique de la ville

La participation dans un plan régional en lien avec la santé

Le Projet régional de santé 2018-2022 (PRS2), élaboré et mis en œuvre par l’ARS Ile-de-France, définit et organise la mise en œuvre des priorités de santé ainsi que l’évolution du système de santé régional, au service de la santé de tous les Franciliens. Plusieurs auteurs ont été impliqués dans la rédaction du PRS 2, et notamment la Fédération des associations de médiation sociale et culturelle d’Ile-de-France (La Fédé) et France Assos Santé Ile-de-France.

Le PRS2 se compose de trois documents :

Le PRS2 est l’aboutissement d’un long processus de co-construction ayant impliqué l’ensemble des partenaires de l’Agence mais aussi des citoyens (voir l'exemple du Val d'Oise). En amont, huit associations de médiation sociale et culturelle intervenant au cœur des quartiers populaires d'Ile-de-France, en lien avec l’ARS IdF, ont associé les habitants à l'élaboration du PRS. La priorisation des thèmes retenus par ces habitants a été confrontée aux priorités d’autres acteurs, afin de définir ceux du PRS2.

Le PRS2 fait de la participation des Franciliens un axe important de sa stratégie. Pour 2018-2022, le quatrième axe de transformation du Schéma régional de santé (SRS2) francilien a pour objet de « permettre à chaque Francilien d’être acteur de sa santé et des politiques de santé ».

« Les résultats prévus par le Cadre d’orientation stratégique à 10 ans :

  • Des Franciliens mieux et plus équitablement informés sur la santé, sur les façons de la préserver, sur les droits et l’accès au système de santé, et sur son utilisation optimale.
  • Des citoyens plus capables de décider, d’agir pour leur santé et d’influencer leurs conditions de vie, contribuant à l’amélioration de leur état de santé physique et mentale, y compris pour ceux éloignés du débat public.
  • La généralisation des patients-experts pour différentes maladies chroniques, usagers-formateurs pour différents types d’acteurs : patients, professionnels du soin, professionnels de l’accompagnement à l’emploi et de l’insertion sociale.
  • Des actions de prévention et de promotion de la santé plus efficaces, prenant en compte les savoirs et l’expertise des bénéficiaires (à la fois les personnes et les familles), dans une approche de santé communautaire.
  • Des citoyens et usagers plus impliqués dans l’élaboration et le suivi des politiques de santé régionales, avec comme corollaire une réduction des écarts de santé, ainsi que dans la politique de gestion des risques.
  • Des représentants d’usagers ayant un vrai statut dans les différentes instances de concertation, plus à même d’influencer les débats et de participer à l’amélioration de l’efficacité du système de santé. »
     

Consulter la page dédiée de l'ARS IdF

 

Interviews : enjeux de la politique francilienne 

Documents ouverts dans un nouvel onglet. Pour revenir au dossier, retourner à l'onglet initial.

Participation des habitants : un impératif de santé publique dans l'élaboration des interventions en promotion de la santé francilienne

Quels sont les enjeux de la participation des habitants dans l'action de l'Agence régionale de santé (ARS) d'Ile-de-France ? Quelles sont les actions en question ?

Annie Serfaty - Médecin de santé publique et Responsable du Département Méthodologie, Innovation, Participation des Habitants, Direction de la Santé Publique (DSP) à l'ARS Ile-de-France

Ce texte a bénéficié de la participation d'Evelyne Jean-Gilles, Patrick Arrighi, Christian Laborda (tous trois chargés de projet au Département Méthodologie Innovation Participation des Habitants), Yann Hemon (Responsable du Département Education Thérapeutique du Patient), et de Gwendal Bars (Chef de projet CLS/CLSM/Politique de la ville au Département Contractualisations territoriales et Santé Urbaine) et Lise Janneau (Directrice Adjointe de la Direction de la Santé Publique).

Lire l'interview (PDF)

La participation dans la construction du Projet régional de santé 2018-2022 (PRS2)

Comment et pourquoi les habitants franciliens ont participé à l'élaboration du PRS2 ? Quels rôles des médiatrices sociales et culturelles des associations de LaFédé dans le recueil de la parole des habitants ? Quelles suites données aux travaux de LaFédé ?

Equipe de LaFédé - Fédération des associations de médiation sociale et culturelle d’Ile-de-France (LaFédé)

Lire l'interview (PDF)

La santé ou la vie

En quoi la santé croise les préoccupations des communes ? comment se posent les questions relatives à la participation des habitants sur des sujets de santé ? Comment concrètement un élu peut-il travailler avec des citoyens sur les questions de santé ?

Marianne Auffret - Vice-présidente de l’association Elus santé publique & territoires, anciennement Adjointe à la Maire du 14ème arrondissement de Paris, en charge de l'urbanisme, des grands projets d'aménagement et de la santé (jusqu’au 11 juillet 2020)

Lire l'interview (PDF)

 

La participation dans la politique régionale de santé

Contribution de la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) et de l'Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT)

- Interview à venir -