Politique francilienne en lien avec la littératie en santé

18.01.2019
Les politiques franciliennes commencent à prendre en compte la littératie en santé dans leurs orientations, notamment auprès de publics spécifiques.
Accès aux droits et aux soins
Inégalités sociales ou territoriales de santé
Littératie
Politiques de santé
Migrants

Plans et programmes régionaux en lien avec la littératie en santé

Le Projet régional de santé 2018-2022 (PRS2), élaboré et mis en œuvre par l’ARS Ile-de-France, définit et organise la mise en œuvre des priorités de santé ainsi que l’évolution du système de santé régional, au service de la santé de tous les Franciliens.

Le PRS2 se compose de trois documents :

La littératie en santé dans le COS
Une des conditions de réussite de la mise en œuvre du COS est d’intégrer l’information et la communication en santé comme leviers à part entière de la mise en œuvre des politiques publiques, notamment en vue de conduire une stratégie de sensibilisation et d’influence à destination des décideurs politiques.
Cela implique que l’enjeu du « numérique inclusif en santé » soit systématiquement pris en compte, de manière à ce que les populations ayant moins accès aux outils numériques (pour des motifs de précarité, de littératie, de handicap...) ne soient pas exclues par ces progrès.

La littératie en santé dans le SRS
La littératie en santé est l'une des dix notions-clés du SRS. Elle est définie comme « la capacité d’accéder, de comprendre, d’évaluer et d’appliquer l’information de manière à promouvoir, à maintenir et à améliorer sa santé et celle de son entourage dans divers milieux au cours de la vie ».

Elle est présente dans l’axe 4 du SRS « Permettre à chaque Francilien d’être acteur de sa santé » :

  • L’action « Faciliter l’accès à une information en santé de qualité grâce au numérique » a pour finalité l’appropriation équitable de l’information en santé par les différents groupes sociaux. Cela passe à la fois par un effort sur les contenus (lisibilité des messages, identification des catégories et groupes sociaux...), sur les modes de diffusion et sur l’amélioration de la littératie en santé.
  • Deux stratégies d’intervention de l’action « Développer le pouvoir d’agir des habitants par l’information de proximité » concernent la littératie en santé :
  1. « Identifier et renforcer la diffusion de proximité d’une information accessible aux Franciliens en besoin de littératie en santé »
  2. « Accompagner les professionnels de santé, vecteurs d’information de référence en santé, au renforcement de la littératie en santé »

La littératie en santé dans le PRAPS
Au sein du PRAPS, l'un des objectifs préconisés pour favoriser et renforcer l’accès à la santé des personnes démunies est de renforcer l’information en santé à destination des publics et des professionnels :

  • renforcer l’information et la formation des acteurs de première ligne sur les questions du repérage et des modalités d’orientation des situations problématiques de santé et/ou d’ouverture de droit, ainsi que sur les possibilités locales d’actions d’éducation à la santé et de prévention
  • identifier ou créer des contenus d’information permettant de mieux se repérer dans le système de santé francilien, en lien avec Santé Publique France, sante.fr, l’Assurance Maladie et en concertation avec les personnes accueillies
  • investir et diversifier les canaux de communication : lieux de grand passage, lieux de soins, lieux de distribution alimentaire, structures d’hébergement et d’accueil de jour, etc., mais aussi les réseaux sociaux

Consulter la page dédiée

L'instruction « Mise en place du parcours de santé des migrants primo-arrivants » complète la fiche relative aux Programmes régionaux pour l'accès à la prévention et aux soins (PRAPS) des ARS Ile-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Cette instruction identifie 3 axes prioritaires :

  1. Faciliter l’accès à la prévention et aux soins
  2. Organiser une mobilisation de tous les dispositifs sanitaires de droit commun, améliorer le parcours en santé mentale et l'accès à l'interprétariat professionnel
  3. Développer une coordination renforcée au niveau national et un pilotage régional du parcours de santé des migrants au sein des PRAPS

L'instruction part du principe que « bien que les besoins de santé des migrants primo-arrivants sont en partie semblables à ceux de la population générale, certaines spécificités doivent être prises en compte, et sont souvent au premier plan » :

  • les vulnérabilités engendrées par le parcours de migration, notamment les psychotraumatismes, les violences sexuelles, etc.
  • l’existence de maladies de plus forte prévalence dans les pays d’origine, et pouvant poser des enjeux de prise en charge de maladies chroniques
  • l’exacerbation des fragilités liées à certaines situations : femmes enceintes, enfants, mineurs non accompagnés
  • la méconnaissance du système et des démarches à entreprendre, la maîtrise limitée de la langue française

Consulter le document

Pour aller plus loin :
La santé et l'accès aux soins des migrants : un enjeu de santé publique

 

Interview : enjeux de la politique francilienne 

Document ouvert dans un nouvel onglet. Pour revenir au dossier, retourner à l'onglet initial.

La politique Ile-de-France visant l’amélioration du niveau de littératie des franciliens

Pourquoi améliorer le niveau de littératie en santé des franciliens représente-t-il un enjeu transversal du Projet régional de santé (PRS2) ? Quelle politique poursuit l’ARS IdF et quelles démarches concrètes sont (ou vont être) mises en place sur cette question dans le cadre du PRS2 ?

Lise Janneau - Directrice adjointe de la Direction de la promotion de la santé et de la réduction des inégalités
Annie Serfaty - Médecin de santé publique, Responsable du département Méthodologie, innovation, participation des habitants (Direction de la promotion de la santé et de la réduction des inégalités)
Christian Laborda - Chargé de mission santé publique dans le département Méthodologie, innovation, participation des habitants au sein

Lire l'interview (PDF)