Mission d'appui aux coordinateurs ASV, CLS, CLSM

10.06.2021
Résultats de l'étude réalisée par PromoSanté IdF concernant la préfiguration d'une mission d'appui aux coordinateurs ASV, CLS, CLSM franciliens (2020).
Promotion/éducation pour la santé
Intervenants

Cette étude est focalisée sur les besoins des coordinateurs ASV, CLS, CLSM et se veut au plus près des préoccupations de ces professionnels en Ile-de-France. En couplant les enseignements avec l'étude « Développer la fonction de référent en promotion de la santé » (Pour en savoir +), un programme de travail pluriannuel va pouvoir se déployer en Ile-de-France sur plusieurs années.

ETUDE DE PREFIGURATION DE LA MISSION D'APPUI AUX COORDINATEURS ASV, CLS, CLSM FRANCILIENS - 2020

Etude réalisée par PromoSanté IdF à la demande et avec le soutien de l'Agence Régionale de Santé et de la Préfecture de Région (mission Ville) d'Ile-de-France.

Afin de lutter plus efficacement contre les inégalités sociales et territoriales de santé, l'ARSIF s'est engagée, aux côtés des collectivités locales, dans une politique appuyée de développement des Contrats locaux de santé et des Conseils locaux de santé mentale, en complémentarité avec les Ateliers santé ville. Jusqu'en 2019, les coordinateurs de ces dispositifs étaient fédérés au sein du Collectif Santé Ville IdF. Lors de la dissolution du Collectif, PromoSanté IdF a été missionné par l'ARSIF et la Préfecture de Région pour s'inscrire dans la continuité des actions portées par le Collectif. Une première étape a eu pour objectifs de :

  • Entrer en contact avec les coordinateurs et les partenaires
  • Identifier les complémentarités et les synergies dans les offres de service faites aux coordinateurs
  • Revisiter les besoins identifiés par le Collectif et l’étude référents PS (précédemment présentée)
  • Construire un programme de travail

Les coordinateurs de ces dispositifs sont des professionnels hautement qualifiés, mais pas toujours préparés aux fonctions qu'ils occupent, ou au contraire peu missionnés sur l'ensemble de leurs compétences. Par ailleurs, ils sont parfois isolés dans leurs fonctions, demandeurs d'échanges entre pairs. Les besoins des uns et des autres sont particulièrement hétérogènes. Une constante émerge cependant en termes de besoins : accueillir les nouveaux coordinateurs dans leurs fonctions en leur donnant des repères théoriques et pratiques facilitant leur prise de poste.

Par ailleurs, le développement d'environnements capacitants est souhaité : culture commune de promotion de la santé entre élus, directions des services de la ville et coordinateurs ; place dans l'organigramme et fiches de poste légitimant les projets intersectoriels...