La démarche de capitalisation des expériences par PromoSanté Ile-de-France

19.07.2021
PromoSanté Ile-de-France réalise des récits de capitalisation d’expériences franciliennes dans le cadre de la réalisation de dossiers thématiques. Quels sont les enjeux de cette démarche ? Quels en sont les principes méthodologiques ? Sur quels thèmes peut-on trouver des récits de PromoSanté IdF ?

La capitalisation des expériences vise à transformer le savoir issu de l'expérience des acteurs en connaissances partageables, utiles à l'action. Il s'agit d'une méthode permettant le transfert de connaissances, enjeu essentiel pour guider les pratiques de terrain, dans le but de renforcer la qualité des interventions.

Depuis 2017, PromoSanté Ile-de-France engage, auprès des acteurs franciliens, des démarches de capitalisation dans le cadre des dossiers thématiques « Comprendre & Agir » (Nutrition, Compétences psychosociales, Littératie en santé et Participation des Habitants-Usagers-Citoyens). La finalité de cette démarche de capitalisation est de rédiger et diffuser des « récits d’expériences » ; afin de valoriser des démarches franciliennes, de partager les savoirs expérientiels des porteurs de projets et de montrer des manières de faire en lien avec des thématiques spécifiques de la promotion de la santé. Ainsi PromoSanté Ile-de-France propose un panorama diversifié et non exhaustif des types de programmes existants en Ile-de-France.

 

Des récits de capitalisation au sein des dossiers « Comprendre & Agir » - Quels enjeux ?

Favoriser l'articulation des savoirs

Les dossiers numériques apportent des ressources pour faciliter la compréhension du sujet et la mise en œuvre de projets. Les deux chapitres « COMPRENDRE » et « AGIR », avec des sous-rubriques sur les enjeux, concepts et apports opérationnels, permettent de faire des liens entre différents types de ressources.

La capitalisation des expériences est intégrée dans ces dossiers sous forme de mises en récit de la pratique, avec 5 à 9 récits par thématique. Ce processus s’attache à transformer et valoriser l’expérience en « un capital au service de tous, pour qu’elle puisse être partagée et enrichir théorie et pratique » [De Zutter P., 1994]. La démarche de capitalisation selon PromoSanté Ile-de-France, consiste à interconnecter les différents types de savoir :

  • en s’appuyant sur les savoirs des professionnels, par des entretiens narratifs croisant les points de vue de décideurs et de professionnels de terrain
  • en assurant un rôle d’« accompagnateur », par des techniques d’entretien et de médiation entre savoirs théoriques et pratiques
  • en intégrant les récits dans le chapitre « AGIR », et en complémentarité avec le chapitre « COMPRENDRE », pour une illustration en pratique des concepts, enjeux et facteurs d’efficacité

Favoriser l'appropriation des savoirs

Afin de renforcer leurs compétences en promotion de la santé, il s’agit de permettre aux professionnels de s’approprier les récits d’expériences.

  • Pour les structures engagées dans la capitalisation, la mise en récit et l’articulation avec les dossiers permettent une réflexivité sur leurs pratiques, contribuant à leur auto-formation, facteur potentiel d'amélioration de leurs projets. Cette appropriation semble d’autant plus avérée lorsque la thématique et ses méthodes sont émergentes ou peu maîtrisées. Par exemple, capitaliser des expériences sous l'angle d'une thématique comme la littératie en santé, permet d'éclairer un concept fondamental en promotion de la santé, mais pour lequel les acteurs de terrain ne savent pas encore vraiment comment agir.
  • Pour les autres professionnels, PromoSanté IdF pose l’hypothèse que l’articulation au sein d’un dossier entre des analyses théoriques et pratiques favorise l’appropriation des logiques d’intervention. Les récits en sont une illustration opérationnelle, donnant des clés de compréhension pour adapter à leur propre contexte : stratégies d’action, leviers, contournement des freins...

 

Quels principes méthodologiques ?

Les récits de capitalisation sont réalisés selon une méthodologie se rapprochant de celle consolidée par la démarche CAPS.

Sélection des projets

Les expériences capitalisées sont sélectionnées selon les critères suivants. Il s'agit de démarches :

  • franciliennes
  • qui portent sur les thématiques des dossiers
  • de promotion de la santé (agissant sur des déterminants individuels et environnementaux de la santé, et visant la réduction ou non aggravation des inégalités sociales de santé)
  • d'une ancienneté suffisante permettant aux promoteurs d'avoir du recul sur leurs interventions et une analyse critique
  • qui présentent une diversité de modalités d'actions, de types de structure et de publics

Recueil d'informations

Pour la réalisation des récits, l'équipe de PromoSanté IdF rencontre plusieurs professionnels (ayant à la fois une vision stratégique et opérationnelle du projet), et conduit des entretiens semi-directifs, en face à face, d'une durée d'environ 2 heures.

Pour réaliser ces entretiens, l'équipe s'appuie sur un guide d'entretien : contexte du projet, lien avec la thématique du dossier, méthodes, stratégies et principes d'intervention, leviers et facteurs de réussite, freins et difficultés. L'entretien a pour objectif de discuter le projet sous l'angle de la thématique du dossier dans lequel s'inscrit le récit, de faire ressortir et expliciter les éléments-clés en s'appuyant sur les connaissances théoriques.

Analyse, rédaction et diffusion des récits

A partir de ce recueil d'informations très détaillé, il s'agit de mettre en évidence les faits saillants du projet : « Comment ça marche ? », « Pourquoi ça marche ? », « Comment le projet a évolué pour pallier les difficultés ? », etc. Et de mettre en perspective les informations recueillies avec les données issues de la recherche et des éléments spécifiques à la thématique du récit (facteurs d'efficacités, ls principes et concepts,  politiques publiques encadrantes, modèles d’intervention existants...).

Les récits d'expérience produits à partir de ces analyses ont pour vocation d'être pédagogiques, synthétiques et facilement appropriables. Ils sont validés par les porteurs de projet avant publication, et ne sont pas mis à jour, constituant une analyse à un instant T bien identifié.

 

Accès aux récits de capitalisation de PromoSanté IdF

en matière de littératie en santé des adultes

Six récits ont été réalisés en 2019 dans le cadre du dossier Littératie en santé - De l'accès à l'utilisation de l'information santé. Les expériences capitalisées concernent une diversité non exhaustive de publics, bien qu'ils soient prioritairement en situation de vulnérabilité en matière de littératie en santé (personnes migrantes, en situation de handicap, en situation de précarité...), différents types de structures (centre de santé, association, service public, bibliothèque spécialisée…) et s'articulent autour des différentes dimensions de la littératie en santé (accéder, comprendre, évaluer et appliquer l'information en matière de santé).

Consulter les récits d'expériences du dossier Littératie en santé

en matière de compétences psychosociales des enfants et des jeunes ados

Cinq récits ont été réalisés en 2018 dans le cadre du dossier Compétences psychosociales des enfants et jeunes ados (3-15 ans). Les expériences capitalisées visent en priorité les jeunes en situation de vulnérabilité (sociale, économique, de santé…) et s'articulent autour des dimensions sociales, cognitives et émotionnelles des CPS. Les actions concernent une diversité de milieux de vie et d'âges (milieu scolaire et extra-scolaire, d'âge primaire et collège…), de types de structures (centre social et culturel, établissement scolaire, association, collectivité, …), et de territoires d'intervention (départements franciliens, actions larges ou très locales).

Consulter les récits d’expériences du dossier Compétences psychosociales

en matière de nutrition (alimentation et activité physique)

Neuf récits ont été réalisés en 2017, dans le cadre du dossier Nutrition (alimentation et activité physique). Les expériences capitalisées visent en priorité les personnes en situation de vulnérabilité (sociale, économique, de santé…). Les actions concernent une diversité de publics (enfants, adultes, personnes avec pathologie, professionnels…) et de types de structures (centre de santé, association, collectivité, fédération de mutuelles…).

Consulter les récits d’expériences du dossier Nutrition

 

Récits de capitalisation et éthique en pratique

L’analyse de l'entretien réalisé avec les promoteurs de projet, dans le cadre de la démarche de capitalisation, cherche à identifier les stratégies porteuses de sens et d’efficacité, en lien avec les données de la science lorsqu’elles existent, pour les différents partenaires et bénéficiaires du projet. Ces entretiens mettent par ailleurs en évidence la pluralité des valeurs mobilisées par les uns et les autres, les questions éthiques que le projet soulève, et les formes de résolution trouvées par les acteurs pour continuer à agir. En prévention et promotion de la santé, l’éthique est au cœur des pratiques.

En s'appuyant sur les expériences de terrain capitalisées, une analyse complémentaire vise à questionner les enjeux et la dimension éthique dans les pratiques, en mettant en exergue les choix que font les professionnels et bénévoles/acteurs ou les lignes de conduite qu’ils adoptent, que ce soit dans les pratiques quotidiennes ou lorsqu’ils rencontrent une situation problématique. Cette analyse est réalisée par Jean-Christophe Mino, Médecin-chercheur HDR, Responsable de la recherche à l'Institut Siel bleu, et membre du département Éthique de la faculté de médecine de Paris Sorbonne Université.

Consulter la rubrique « L’éthique en pratique »