Fiche 1 - Pourquoi la participation des habitants–usagers–citoyens ?

Les fiches "Cadrage" posent les enjeux et le cadre législatif de la participation en promotion de la santé. Cette fiche 1 développe les arguments en faveur de la participation et ses liens avec l'empowerment.

Arguments en faveur de la participation

Plusieurs arguments complémentaires plaident en faveur de l’association des habitants–usagers–citoyens au développement de projets en promotion de la santé.

Une exigence éthique, en reconnaissant que les personnes sont les mieux placées pour identifier ce qui est « bon » pour elles et pour chercher les moyens de progresser vers des objectifs définis avec elles

Une demande sociale, avec une critique croissante de la démocratie représentative et une valorisation de la démocratie participative. Aujourd’hui, la place de l’une et de l’autre prises séparément, comme les modalités de leurs articulations, sont en débat à tous les niveaux de la société

Une exigence réglementaire, qui ne fait que s’accentuer depuis plus de 30 ans (cf. fiche 2 - Le contexte législatif et social)

Une approche enrichissante pour les professionnels, en ce qu’elle facilite l’ajustement et l’efficacité de leur pratique du fait d’une meilleure prise en considération des attentes et des savoirs des personnes avec qui / pour qui les projets sont conduits

Un facteur d’efficacité en promotion de la santé pour :

  • augmenter l’égalité des chances (à condition de tenir particulièrement compte des personnes vulnérables)
  • développer la santé globale
  • renforcer la cohésion sociale
  • développer l’intersectorialité

 

Liens entre participation et empowerment

En promotion de la santé, la participation est un facteur d'empowerment des personnes à un niveau collectif et individuel et, par ricochet, un déterminant de santé.
Lempowerment est défini par l'OMS comme « un processus par lequel les personnes, les organisations et les communautés accroissent la maîtrise des questions qui les concernent ». L’empowerment communautaire étant un « processus d’action sociale par lequel les individus, les communautés et les organisations acquièrent la maîtrise de leurs vies en changeant leur environnement social et politique pour accroître l’équité et améliorer la qualité de la vie ».

Un rapport de l’OMS (2006) démontre l’efficacité d’associer les populations à la conception et la mise en œuvre d’une action de promotion de la santé. L’efficacité est particulièrement notable pour les personnes présentant un risque d’exclusion sociale et de perte de pouvoir sur leur santé (les personnes en situation de pauvreté, les jeunes, les femmes, les patients…). Le fait de faciliter l'empowerment individuel et collectif, de s’impliquer dans des décisions liées à la santé, ont un effet significatif sur l’amélioration de la santé globale des individus.

Les liens entre participation et empowerment peuvent être résumés par le schéma suivant.

Liens entre participation et santé

Source : Évaluation d’impacts sur la santé du projet d’aménagement urbain du quartier de l’Île de Nantes. Berry P. ORS Pays de la Loire, 2019